Aflam Ayam Beirut Al Cinema’iya


  • [* Aflam à Beyrouth*]
    Carte blanche lors de la 6ème édition du festival Ayam Beirut Al Cinema’iya En réponse à cette invitation, Aflam avait choisi de présenter Nahla, un film du réalisateur algérien Farouk Beloufa tourné à Beyrouth en 1979. Un film projeté à Marseille en décembre 2009 lors de Cinéma(s) d’Algérie, rétrospective consacrée au cinéma algérien. Entièrement tourné au Liban, avec des acteurs libanais, et une partie de l’équipe technique recrutée sur place, ce film, qui montre la ville et décrit l’ambiance très particulière du début de la guerre civile libanaise, n’avait jamais été projeté publiquement au Liban ! Soigneusement préparée par l’équipe du festival, la projection du film a eu lieu le 19 septembre dernier au cinéma Métropolis à Beyrouth. Farouk Beloufa qui n’était pas revenu au Liban depuis l’époque du tournage, a retrouvé quatre des comédiens du film venus le rejoindre pour cette soirée exceptionnelle : Nabila Zitouni, Lina Tabbara, Roger Assaf et Fayek Hamissi, ainsi que Ronza la chanteuse qui prêta sa voix à Nahla dans le film pour interpréter les chansons composées par Ziad Rahbani. De belles et émouvantes retrouvailles entre les comédiens, dont certains n’avaient jamais vu le film, et le réalisateur, qui rappela les conditions particulièrement risquées du tournage de ce film. Plus de 30 ans après le tournage, le public était si nombreux que le film a dû être diffusé simultanément dans les deux salles du cinéma. Hady Zakkak qui animait le débat suivant la projection a signalé combien il était difficile de deviner que le film réalisateur était étranger tant le regard porté sur les personnages semblait « libanais ». Plusieurs spectateurs ont aussi souligné le réalisme de ce film et fait part de leur émotion devant l’évocation du Beyrouth des années 70. Aflam remercie la Télévision algérienne qui a rendu possible l’organisation de cette soirée et se félicite de cette heureuse collaboration avec Beirut DC !