edito

[*L’association Project Heurts*] organise du 11 au 17 juin 2011 la 9e édition des rencontres cinématographiques de [*Bejaïa*] au théâtre régional Malek-Bouguermouh. Actualité du monde arabe oblige, la Syrie comme l’[*Egypte*] sont à l’honneur cette année, en plus des réalisations algériennes. C’est pour cette rétrospective syrienne que le festival a fait appel à Aflam, qui a organisé en 2006 « Cinéma((s) de [*Syrie*] ».

Six films sont proposés au public
- Un cinéma muet de Mayar Al Roumi (2001)
- Six histoires ordinaires de Mayar Al Roumi (2007)
- Passion de Mohamed Malas (2005)
- Sacrifices de Oussama Mohamad (2002)

Et en hommage au documentariste Omar Amiralay récemment décédé :
- Il y a tant de choses encore à raconter (1997)
- Déluge au pays du Bass (2003) Le public fera connaissance avec ce cinéma peu connu en [*Algérie*].