Edito

Partenaire de l’Institut du Monde Arabe depuis 2002 pour la Biennale des Cinémas arabes, Aflam reçoit cette année, en partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Caravane du cinéma euro arabe. Après une première halte à Paris, la Caravane poursuivra ainsi ses pérégrinations à Marseille et sur l’ensemble du territoire régional avec le concours de la Régie Culturelle Régionale. Le programme proposé aux huit villes qui accueilleront la Caravane permettra au public de découvrir des films primés ou sélectionnés dans des festivals. Ces films et les histoires qu’ils racontent, avec légèreté ou sur un mode plus dramatique, parlent beaucoup du monde où nous vivons et de questions souvent communes aux habitants des deux rives de la Méditerranée. Des questions que se posent les héros de plusieurs de ces films, avec leurs aspirations et leur désir de vivre mieux et plus librement, qu’il s’agisse de rester dans leur pays ou de voyager sans entrave d’une rive à l’autre, de leurs tentations et de leurs errances, aussi, face aux difficultés de leur existence au quotidien.

Originaires du Maghreb ou du Proche-Orient, les films des réalisateurs qui participent à cette Caravane du cinéma euro arabe témoignent, une fois de plus, de la diversité des cultures et des cinémas de leur pays ; les thèmes qu’ils abordent et les coproductions qui dans certain cas en ont permis leur réalisation, marquent la persistance et l’importance des liens entre les pays du Maghreb et du Proche Orient et l’Europe.